AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le droit d'être là? |free|

Aller en bas 
AuteurMessage
Enzo A. V. Referson
Admin Isolé - Serdaigle
Admin Isolé - Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 26
Surnom : Enz\\\', angO, Val
Désir : juste vivre...
Date d'inscription : 29/02/2008

Pensine
Rôle : admin
Assendance : Né Moldu
Camp : neutre
MessageSujet: le droit d'être là? |free|   Dim 2 Mar - 18:19

    Avait il le droit d’être ici alors que la nuit se faisait déjà bien sentir et que la plaine lune montrait déjà le bout de son nez…Avait il le droit d’être ici tout cours. ON lui en avait raconté des histoire sur cette cabane, elle avait toujours fait peur à Enzo d’abord parce qu’on lui avait dit qu’une demis géant y avait vécu et puis aussi parce qui s’y était passé. Le grand Harry Potter avait si souvent marché sur ce sol tout comme ceux de ses amis. Combien de livre Enzo avait il lu pour savoir tout ce que ce qu’on ne lui disait pas ? Combien hein ?! Il ne les comptaient même plus…Et si il ne s’était pas renseigné la seul chose qu’il aurait su de ce mythe était qu’un dragon était entré ici et que c’est grâce à un serpentard : Drago malefoy qu’on s’en était débarrassé…Il n’aurait jamais su que ce demis géant appelé hagrid avait sauvé aussi le monde des sorciers en risquant sa vie, il n’aurait jamais su qu’ici, sur ce sol avait marché un ancien ministre de la magie, et un hippogriffe. Tout cela POularde le lui cachait et combien d’autre chose encore ?

    ENzo poussa doucement la porte de la cabane, il s’était décidé à entrer. Depuis sa première année il rêvait de visiter ce lieu interdit. Qu’arriverait il si on l’attrapait ?! Enzo ne voulait même pas le savoir il voulait s’échapper, visiter quelque chose qu’il n’avait jamais vu, il voulait se changer les idées et oublier les insultes que lui avait balancé Chârles…Il voulait oublié l’interaction de ce midi ou un serpentard de misère l’avait à nouveau humilier, oui, il voulait oublier tout cela. Oublier qu’il était un Referson, oublier que sa mère l’avait abandonné, oublier cette guerre entre maison, oublier qu’il était à serdaigle, oublier qu’il était brun et que tout le monde riait de lui dans sa propre maison. Il était rejette de tous. Des serpentards pour être à serdaigle, des gryffondor pour être un renfermé. Des serdaigles pour être trop froids et protecteur et les poufsouffle ne lui parlaient tout simplement jamais…ça réduisait le problème.

    Il soupira et fit un pas à l’intérieur. Il faisait sombre de dans il sortit alors sa baguette et l’alluma doucement à l’aide d’un Lumos. Il fit ensuite un deuxième pas et pénétra enfin complètement dans la vieille cabane…Elle était encore plus salle qu’il ne l’avait cru, personne n’avait du venir ici depuis des années. Dommage ! Elle ne comportait qu’une seule pièce. Un lit géant qui pouvait en prendre trois comme lit était posé au fond de la pièce et tout comme les autres meubles il était recouvert de poussière. Enzo éternua. Il était allergique à toute cette saloperie mais ça ne l’empêcherait pas de rester, non, sûrement pas. C’était peut être sa seule chance de voir la cabane en entier, d’y rester et de la regarder, de la fouiller peut être. Il fit alors doucement le tour de pièce plaçant sa baguette allumée dans tous les recoins. Il trouva quelques rats qu’il chassa à l’aide de petits sortilèges. Il fit alors ensuite un tour des meubles. Il trouva dans une armoire tout un service cuisinier : des tasses à fleurs, des assiettes, des verres, une tellières, des casseroles autant d’ustensile très salles qui ne devaient pas avoir servi depuis des années.

    Enzo fit alors le tour de la grande table posée au milieu de la pièce. Les chaises étaient elles aussi recouvertes de poussières. Enzo passa sa baguette sur l’une d’elle et la poussière disparut au fur et à mesure que l’objet magique passait sur la surface. Une fois la chaise propre Valentyn s’y hissa et s’installa confortablement. Il posa ses mains sur la table et balaya encore une fois la salle du regard…Il y avait tellement de l’histoire du monde ici qu’il se sentait tout gêné…Il aurait voulu faire quelques chose mais quoi ?! Il se plongea dans ses pensées lorsqu’un bruit le fit sursauté : la porte d’entrée grinçait…

_________________

L'art de se perdre parmis ses chemins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le droit d'être là? |free|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Le droit d'objection du Président de la République
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Polynectar :. :: [#] PARC [#] :: le vieille cabane d'Hagrid-
Sauter vers: